Cheney fait circuler la déclaration de Stefanik du 6 janvier après qu’elle l’aurait supprimée


Ancien républicain de la Chambre n°3 Liz Cheney (R-Wyo.) a recirculé la déclaration de la représentante Elise Stefanik (RN.Y.) sur l’attaque du Capitole du 6 janvier après que l’actuelle présidente de la conférence du GOP de la Chambre l’aurait supprimée de son site Web.

Mardi, Cheney a partagé sur X, anciennement connu sous le nom de Twitter, un lien vers la déclaration désormais supprimée de Stefanik concernant le 6 janvier.

Après avoir partagé la déclaration de Stefanik, celle-ci a été supprimée de la page de la députée de New York, qui affiche désormais uniquement le message « ERREUR ».

Samedi matin, Cheney a posté sur X qu’elle avait été informée que Stefanik avait supprimé sa déclaration concernant le 6 janvier dans laquelle elle appelait à ce que les auteurs du 6 janvier soient poursuivis « dans toute la mesure de la loi ». Cheney a également partagé la capture d’écran de la déclaration de Stefanik.

Dans sa déclaration sur l’émeute du Capitole, Stefanik a qualifié la violence d’« anti-américaine » et l’a qualifiée de « tragique ».

« C’est vraiment un jour tragique pour l’Amérique », a déclaré Stefanik dans un communiqué du 6 janvier 2021. « Je condamne pleinement la violence dangereuse et la destruction qui ont eu lieu aujourd’hui au Capitole des États-Unis. Les Américains ont le droit constitutionnel de manifester et la liberté d’expression, mais la violence sous quelque forme que ce soit est absolument inacceptable et anti-américaine. Les auteurs de ces violences et de ces destructions antiaméricaines doivent être poursuivis avec toute la rigueur de la loi. »

Stefanik a depuis changé la façon dont elle décrit ceux qui ont pris d’assaut le Capitole.

Lors d’une apparition dans l’émission « Meet the Press » de NBC début janvier, elle a déclaré qu’elle était « préoccupée par le traitement des otages du 6 janvier ».

Cheney, qui était l’un des législateurs à la tête de l’enquête sur l’attaque du Capitole, a récemment qualifié Stefanik de « cinglé total ». L’ancienne députée du Wyoming a été une fervente critique de l’ancien président Trump et de ses alliés qui ont promu de fausses déclarations sur les élections de 2020 remportées par le président Biden.

Elle a également qualifié de « honte » et de « scandaleux » la qualification des émeutiers du 6 janvier par Stefanik.

Pour les dernières nouvelles, la météo, les sports et les vidéos en streaming, rendez-vous sur The Hill.



Source link