La Syrie affirme qu’Israël a bombardé une base aérienne dans la région de Homs au milieu des craintes de la Troisième Guerre mondiale | Monde | Nouvelles


L’armée syrienne affirme qu’Israël a frappé des cibles dans la province de Homs alors que les craintes d’une éventuelle guerre mondiale s’accentuent.

Un certain nombre de personnes auraient été blessées ou tuées lors de ces attaques, qui ont eu lieu juste au nord du Liban.

Les cibles comprenaient la base aérienne de Shayrat, près de Homs, et d’autres endroits proches de la ville, rapporte la BBC.

Depuis que la guerre entre le Hamas et Israël a éclaté en octobre de l’année dernière, les attaques israéliennes contre les milices soutenues par l’Iran se sont multipliées.

Un observateur de la guerre, l’Observatoire syrien des droits de l’homme, a déclaré que quatre personnes avaient été tuées dans les attaques de mardi soir.

Entre-temps, la télévision d’État syrienne aurait montré des ambulances se précipitant sur les lieux d’une frappe aérienne. On ne sait pas exactement où a eu lieu l’attaque, mais des décombres d’un bâtiment auraient pu être vus.

Deux civils figurent parmi les morts, a indiqué l’Observatoire syrien à l’AFP.

Israël mène des frappes en Syrie depuis des années. Même s’il affirme que les attaques visent des cibles soutenues par l’Iran, il commente rarement les agressions individuelles.

Les forces israéliennes sont présentes en Syrie depuis que le pays a soutenu le président Bachar al-Assad pendant la guerre civile syrienne. Les États-Unis ont déclaré la semaine dernière qu’ils avaient eux aussi bombardé des cibles soutenues par l’Iran en Syrie et en Irak.



Source link